Centru Uspitalieru d'Aiacciu

Histoire du CHA

Aperçu historique du Centre Hospitalier d'Ajaccio: de 1581 à nos jours

C'est en 1581 que le Colonel Livio Pozzo-Di-Borgo fonda « L'ospedale dei Poveri » d'Ajaccio.
Jusqu'en 1793, l'hôpital vivait des bienfaits de quelques notables et seigneurs de l'époque.
En 1793 avec la loi du 13 juillet de la même année, l'hôpital est nationalisé et l'État devient le principal gérant de la structure.
« L'ospedale dei Poveri » situé à l'époque à l'intérieur de la ville et de ses remparts, devait pour répondre aux nécessités croissantes, être déménagé.

C'est en 1843 que l'emplacement fût choisi, en l'occurrence le lieu-dit « Rossino » sur la route des Sanguinaires.
En 1855, « L'ospedale dei Poveri » est terminé et est constitué de trois bâtiments avec rez-de-chaussée, surélevé de deux étages.
La façade est orientée à l'est, les deux ailes nord et sud font retour en arrière de manière à former une cour intérieure.
Cette même année, la commission administrative de l'hospice décida par délibération du 17 août 1855, que l'inscription « Hospice Civil » qui se trouvait au-dessus du fronton de l'hôpital serait remplacée par celle de « Hospice Eugénie » comme témoignage de gratitude pour le don généreux que l'Impératrice Eugénie a fait à l'Hospice pour la construction de l'aile nord.

Il est à noter que selon les archives de l'époque, sont employés indifféremment les mots « Hôpital » ou « Hospice » bien que d'après la loi, l'hôpital ne reçoit que des malades susceptibles de guérison et que l'hospice au contraire ne reçoit que les infirmes et les incurables, ce sont des pensionnaires.
L'Hospice d'Ajaccio était classé « hospice / hôpital ».

C'est en 1955 qu'est construit un nouvel hôpital appelé « Hôpital de la Miséricorde ».
L'Hospice Eugénie est lui encore actif jusqu'en 1980 date à laquelle commença les travaux du nouvel Hospice qui sera inauguré en 1983 et rebaptisé pour l'occasion « V-240 ».

L'Hospice Eugénie, bien qu'ayant sa propre identité juridique et administrative est administré par la direction de l'Hôpital de la Miséricorde et par son Conseil d'Administration, le tout formant ainsi le Centre Hospitalier d'Ajaccio.
En 2001, le « V-240 » devient « l'Annexe Eugénie » puis en 2003, « L'Hôpital Eugénie ».

Ces changements de noms sont le reflet des différentes politiques en matière de prise en charge, politique conduite par les directions successives.

Néanmoins la mission première de l'hôpital Eugénie est préservée puisqu'il est toujours destiné à recevoir des « pensionnaires », des personnes âgées en USLD, USSR et EHPAD.